"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

lundi 17 janvier 2011

Commentaire 111



Colossiens 4:10-18;Luc 10:1-15

Yaura-t-il, dans l'autre monde, pour ceux qui n'acceptent pas le Seigneur une indulgence telle que celle qu'Il a montrée envers ceux qui vivent sur terre? Non. Envoyant les "septante" pour prêcher, le Seigneur leur avait ordonné, que, quand ils ne seraient pas reçus, ils devaient dire à la croisée des chemins: Même la poussière de votre ville, qui s'est attachée à nous, nous la secouons contre vous: nonobstant, soyez sûr de ce que le Royaume de Dieu s'est approché de vous. Autrement dit, nous n'avons besoin de rien venant de vous, que nous cheminons et prêchons sans intérêt personnel, mais pour la proclamation vers vous de la paix et du Royaume de Dieu. 

Si vous ne souhaitez pas recevoir ce bien- il en sera comme vous le souhaitez, nous irons plus loin. Ainsi, cela a-t-il été commandé pour le moment, mais comment sera-ce à l'avenir? Ce jour sera plus supportable pour Sodome, que pour cette ville. Par conséquent, il est inutile pour les incroyants d'espérer en l'indulgence du Seigneur. Alors qu'ils sont sur terre, ils agissent comme ils le veulent, mais dès que la mort vient, toute la tempête de la colère de Dieu viendra sur eux. 

C'est un grand malheur que d'être comme les incroyants! Ils n'ont même pas la joie sur la terre, parce que sans Dieu et le Seigneur Jésus-Christ, Sauveur et Rédempteur, même ici, tout est triste et morne; ce qui sera là-bas est impossible à décrire en paroles ou à imaginer. Il serait plus tolérable d'être détruit, mais même cela ne leur sera pas donné.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire