"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

mercredi 26 février 2014

Mercredi de la Semaine de la Tyrophagie




Maintenant encore, dit l'Éternel, Revenez à moi de tout votre coeur, Avec des jeûnes, avec des pleurs et des lamentations! Déchirez vos coeurs et non vos vêtements, Et revenez à l'Éternel, votre Dieu, car Il est compatissant et miséricordieux, lent à la colère et riche en bonté. Sonnez de la trompette, publiez un jeûne, une convocation solennelle!... Que l'époux sorte de sa demeure, et l'épouse de sa chambre... laissez les prêtres, ministres du Seigneur, pleurer et dire: "épargne ton peuple, ô Seigneur! "(Joël 2:2-17). Qui écoute maintenant vers cette voix, qui résonne dans l'Eglise? Si sur les places de la ville une voix de tonnerre résonnait du ciel, disant: "Epargnez-vous, ô peuple, afin que le Seigneur vous épargne!", Peut-être que quelqu'un entendrait et de se réveillerait de son extase de plaisirs, de désirs et de vin. Les prêtres ne cessent de plaider, "Epargne ô Seigneur!" Mais du Seigneur vient la réponse pour l'instant terrible, "Je ne vais pas èpargner, car il n'y en a aucun qui cherche à être épargné." Tout le monde est debout avec le dos au Seigneur , ils se sont détournés de Lui et L'ont oublié.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010

mardi 25 février 2014

!




Pas de commentaire 
de 
saint Théophane
ce jour.
Cette date correspondait,
l'année où saint Théophane
fit ses commentaires,
à celle de l'hypapante
dont nous avons posté le commentaire.

dimanche 23 février 2014

Dimanche du Carnaval



I Corinthiens 8:8–9:2; Matthieu 25:31–46
Dimanche du Carnaval


Le grand Jugement (Jugement Dernier)! Le Juge vient dans les nuages, entouré d'une multitude innombrable de puissances célestes incorporelles. Les trompettes résonnent à toutes les extrémités de la terre et relèvent les morts. Les régiments de ressuscités affluent dans l'endroit déterminé, vers le trône du Juge, ayant déjà un pressentiment du verdict qui se fera entendre à leurs oreilles, car les actes de tous seront écrits sur le front de leur nature, et leur aspect-même correspondra à leurs actes et à leur morale. La division de ceux à Sa droite et de ceux à Sa gauche se fera d'elle-même.

Enfin, tout a été déterminé. Un profond silence tombe. Encore un peu de temps. et le verdict décisif du Juge est entendu: pour certains, "Venez", pour les autres, "Partez." 
"Aie pitié de nous, Seigneur, aie pitié de nous! Que Ta miséricorde, ô Seigneur, soit sur nous!" diront-ils, mais il sera déjà trop tard pour plaider. 
Nous devons maintenant prendre la peine de laver les marques défavorables écrites sur notre nature. Alors, au Jugement, nous serions prêts à verser des rivières de larmes pour nous en laver, mais cela ne servirait à rien. Pleurons donc maintenant, sinon des rivières de larmes, du moins des flots de larmes, sinon des flots, alors au moins quelques pleurs. Si nous n'en trouvons pas même aussi peu, devenons contrits de cœur, et confessons nos péchés au Seigneur, Le suppliant de pardonner, et promettant de ne plus L'offenser, par la violation de Ses commandements. Puis, soyons zélés pour accomplir fidèlement cette promesse.



Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010

mardi 11 février 2014

Mardi de la Semaine du Pharisien et du Publicain




II Pierre 2:9-22; Marc 13:14-23

Si quelqu'un dit: Voici, le Christ est ici; ou bien Il est là; Ne le croyez pas (Marc 13:21). Le Christ, le Seigneur, notre Sauveur, après avoir établi sur la terre la Sainte Église, est bien heureux de demeurer en elle, à sa tête, comme vivificateur, et pour la diriger. Le Christ est ici, dans notre Église orthodoxe, et Il n'est pas dans une autre église. Ne Le cherche pas ailleurs, car tu ne Le trouveras pas. Par conséquent, si quelqu'un à partir d'un assemblage non-orthodoxe vient à toi et commence à penser qu'il a le Christ-ne le crois pas. Si quelqu'un te dit: "Nous avons une communauté apostolique, et nous avons le Christ," ne le crois pas.
L'Église fondée par les apôtres demeure sur la terre-c'est l'Église Orthodoxe, et le Christ est en elle. La communauté établie depuis hier seulement ne peut pas être apostolique, et le Christ n'est pas en elle. Si tu entends quelqu'un dire, "le Christ parle en moi," alors qu'il fuit l' Église [Orthodoxe] , qu'il ne veut pas connaître ses pasteurs et n'est pas être sanctifié par les sacrements, ne le crois pas. En lui n'est pas le Christ, mais plutôt un autre esprit qui s'approprie le Nom du Christ, afin de détourner les gens du Christ le Seigneur, et de Sa sainte Église. Ni crois pas quelqu'un qui te suggère même une petite chose étrangère à l'Église [Orthodoxe]. Reconnais toutes ces personnes comme étant des instruments d'esprits séducteurs et des prédicateurs de mensonges.


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St. Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St. Herman of Alaska,
Platina, CA
USA,
2010




lundi 10 février 2014

Lundi de la Semaine du Pharisien et du Publicain



II Pierre 1;20-2:9; Marc 13:9-13

La crainte de Dieu conduit au commencement d'une vie sainte et agréable à Dieu et elle est sa gardienne la plus fidèle, quand on suit l'inspiration de la crainte de Dieu et que l'on commence ainsi. La lecture de l'Epître présente nous l'enseigne, qui rappelle la menace des jugements de Dieu et la punition déjà montrée ici de ceux qui ne se soumettent pas à Sa volonté. Il n'a, dit-elle, pas épargné les anges qui ont péché (II Pierre 2:4). Ils étaient purs, et demeuraient dans une habitation très radieuse. Mais dès qu'ils ont péché, ils ont été jetés dans les ténèbres extérieures. Nous épargnera-t-Il vous et moi, si nous allons contre Sa volonté! 
L'impiété a débordé aux jours de Noé. Dieu a fait venir sur eux un déluge, et Il les fit tous périr, à l'exception des huit âmes de la famille de Noé. Il ne tint pas compte qu'il y avait beaucoup de gens. Il délibérer sur toi seul, que ce soit pour te détruire ou pas, quand tu n'écoutes pas Sa voix! Pendant longtemps, le Seigneur épargna Sodome et Gomorrhe. Mais au lieu de revenir à leurs sens, ils se sont précipités au sommet de l'impiété. En conséquence, ils ont été frappés par le feu quand ils ne s'y attendaient pas. Ce feu est une image du feu éternel qui attend les impies. Toi non plus, tu n'échapperas pas à ce feu, si tu suis le même chemin qu'eux. Garde tout cela à l'esprit lorsque tu es assis seul, en particulier dans le silence et l'obscurité de la nuit, et ainsi suscite la crainte de Dieu, la peur du péché, car en lui la flamme d'un feu éternel s'approche furtivement de toi.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St. Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St. Herman of Alaska,
Platina, CA
USA,
2010

mardi 4 février 2014

Mardi de la Trente-Troisième Semaine après la Pentecôte



I Pierre 3:10-22, Marc 12:18-27


Mais sanctifiez le Seigneur Dieu dans vos coeurs (I Pierre 3:15). Sanctifier le Seigneur dans le cœur, est l'âme et l'esprit de l'homme caché du cœur décrit auparavant. Comme au commencement, Dieu créa le corps de l'homme à partir de particules de poussière, lui insuffla le souffle de vie (cf. Genèse 2:7), et l'homme devint comme il devrait être, de même l'homme caché du cœur, créé à l'intérieur à partir des vertus indiquées, n'est qu'un homme spirituel réel que lorsque son cœur sanctifie le Seigneur Dieu. Ainsi, nous lisons dans la prière du Seigneur, «Que Ton Nom soit sanctifié». Si cela n'arrive pas, alors l'homme, qui a été modélisé à partir des vertus susmentionnées, sera comme un enfant mort-né, sans l'esprit de Vie. 
Que ce soit connu de ceux qui pensent s'en tirer avec quelques vertus sans avoir aucune relation avec Dieu! Que signifie sanctifier Dieu dans le cœur? Il faut faire preuve sans cesse de beaucoup de révérence envers Lui, en gardant toujours à l'esprit la pensée de Son omniprésence, en souhaitant ardemment à tout instant lui être agréable avec zèle, et avec toute crainte de faire quoi que ce soit qui déplaise à Dieu. Cela signifie surtout confier toute votre vie temporelle et éternelle à Ses soins paternels, accepter tout ce qui arrive avec humilité, soumission et, reconnaissance, comme venant directement de Sa main.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St. Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St. Herman of Alaska,
Platina, CA
USA,
2010