"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

lundi 23 novembre 2015

Lundi de la Vingt-Quatrième Semaine après la Pentecôte



II Thess. 1:1-10 et Luc 12:13-15, 22-31


Ô homme, qui m'a établi pour être votre juge, ou pour faire vos partages? dit le Seigneur à l'homme qui lui a demandé de procéder à un partage entre lui et son frère. Puis il ajouta: ne vous préoccupez pas (Matthieu 6:33), de ce qu'il faut manger et boire, ou de ce dont il faut se vêtir. Auparavant, il a enseigné: Laissez les morts enterrer leurs morts, une autre fois il a suggéré qu'il vaut mieux ne pas se marier. Cela signifie que l'attention et le coeur des chrétiens se détournant de toute chose de ce monde, et libres de la parole et des obligations mondaines,  constituent l'un des traits d'un esprit chrétien. 

Que le Seigneur bénisse le mariage et soutienne son intégrité, qui renouvelle efficacement le commandement en ce qui concerne la relation entre parents et enfants et attache une importance aux puissances civiques et à l'ordre, n'est pas une négation de ce caractère et ne donne pas aux chrétiens le droit de ne pas le préserver et le chérir dans leur cœur. 

Comparez les deux choses et vous verrez que vous avez le devoir de garder votre cœur du monde au milieu des routines du monde. Comment peut-on faire cela? Considérez vous-même votre vie, en  cela est toute sagesse pratique. Le Seigneur guide pour résoudre ceci avec la règle suivante: Cherchez premièrement le Royaume de Dieu. Dirigez toutes vos préoccupations pour que Dieu règne en vous, et tout ce qui est du monde perdra sa magie envoûtante et lourde sur vous. Ensuite, vous conduirez vos affaires extérieurement, mais à l'intérieur votre cœur sera possédé par quelque chose d'autre. Mais si, en raison de cela, la résolution se pose de couper cette relation extérieure aux choses du monde, vous ne serez pas perdant: vous vous rapprocherez de l'objectif que la foi du Christ vous donnera.


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St. Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St. Herman of Alaska,
Platina, CA
USA,
2010

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire