"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

vendredi 19 février 2016

Vendredi de la Trente-Huitième Semaine après la Pentecôte






II Pierre 1:1-10, Marc 13:1-8


Après avoir énuméré les vertus que nous devons rechercher avec grande diligence, ayant reçu la puissance remplie de grâce, l'Apôtre dit  en guise d'encouragement, Car si ces choses sont en vous, et y sont avec abondance, elles ne vous laisseront point oisifs ni stériles pour la connaissance de notre Seigneur Jésus Christ.(II Pierre: 1:8). 


Les vertus dont il parle ici ont été mentionnés en I Pierre 2:21-3:9. Maintenant, nous allons ajouter seulement que nous sommes obligés de manifester ces vertus pas seulement une fois, mais plutôt de les faire toujours demeurer en nous, et faire partie de notre essence, de prendre racine en nous. 


Ainsi, elles ne doivent pas rester sur un seul niveau, mais toujours se multiplier et croître en force et fécondité. Seulement alors, dit-il, vous ne pas serez pas oisifs et stériles pour la connaissance de notre Seigneur Jésus-Christ (II Pierre; 1:8). Celui qui croit en Lui et Le confesse entre dans la connaissance du Seigneur. "Vous croyez?" Dit l'Apôtre! Voyez donc, que votre foi ne soit pas stérile et infructueuse. 


Que dois-je faire pour que ma foi ne soit pas ainsi? Prospérer en toutes les vertus. Où sont ceux qui répètent sans cesse que croire suffit: que rien de plus n'est nécessaire?! Quiconque pense ainsi est aveugle.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St. Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St. Herman of Alaska,
Platina, CA
USA,
2010

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire