"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

vendredi 20 mai 2016

Samedi de la Cinquième semaine du Grand Carême



Hébreux 9: 24-28; Marc 8: 27-31


Le Seigneur a demandé comment les apôtres le voyaient? En la personne du saint Apôtre Pierre, ils ont répondu: Tu es le Christ. Cet aveu n'a pas mûri tout d'un coup, mais une fois mûri, il s'installa dans les profondeurs du cœur et il est devenu la source de sa guidance. Il a été éclipsé par la mort du Seigneur, mais pas ébranlé, et il a été ressuscité avec encore plus de puissance par la résurrection, il a dirigé les apôtres pendant toute leur vie pour prêcher au monde entier. Il y a un moment pour chaque croyant, où il clame de toutes ses forces, "Tu es le Christ, mon Seigneur et Sauveur... Tu es mon salut, ma lumière, ma force, ma consolation, mon espérance et la vie éternelle." Est ensuite réalisé ce par quoi le croyant crie avec l'apôtre: "Qui me séparera de l'amour du Christ "(cf. Romains 8:35) et comme lui, il commence à rechercher tout ce qui est agréable au Seigneur Christ jusques à ce qu'il parvienne à la mesure de Sa stature (cf. Ephésiens 4:13).

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+