"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

dimanche 12 juin 2016

Dimanche des Saints Pères



Actes 20:16-18, 28-36; John 17:1-13


Arius a commencé à nier la divinité du Fils de Dieu et Son unicité de substance, avec Dieu le Père. L'Église tout entière se leva contre lui; tous les croyants, de tous les coins de la terre, confessèrent à l'unanimité que le Seigneur Jésus-Christ est le Fils unique de Dieu, vrai Dieu de vrai Dieu, engendré, non créé, consubstantiel au Père. 
On pourrait penser que cette unanimité était une pure coïncidence, mais cette foi a ensuite été éprouvée par le feu lorsque les autorités et les puissants de ce monde ont commencé à prendre le parti des ariens. Ni le feu, ni l'épée, ni la persécution ne purent éteindre cette foi, et elle fut tout de suite trouvée partout, chez tout le monde, dès que la pression des puissances extérieures cessa. Cela signifie qu'elle constitue le cœur de l'Eglise et l'essence même de sa confession. Gloire au Seigneur, qui conserve cette foi en nous! Car, tant qu'elle existe, nous sommes encore chrétiens, même si nous ne vivons pas comme devraient le faire des chrétiens. Si elle cesse d'exister, le christianisme disparaîtra.


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire