"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

vendredi 10 juin 2016

Vendredi de la Sixième Semaine de Pâques



Actes 19:1-8; Jean 14:1-11


Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père (Jean 14:7). Par conséquent, les déistes ne connaissent pas Dieu, en dépit du fait qu'ils portent son nom (Deus signifie Dieu; le mot déiste de là vient), et raisonnent avec éloquence à Son sujet. 
Il n'y a pas de vrai Dieu, sans le Fils et sans l'Esprit Saint. Celui qui croit en Dieu, mais ne le confesse pas comme Père du Fils, ne croit pas en un dieu qui est le vrai Dieu, mais en une invention personnelle. Le vrai Dieu a donné Son Fils, a donné pouvoir de devenir enfants de Dieu (Jean 1:12), les aime [Ses enfants], et entend chacune de leurs prières, pour l'amour du Fils. C'est pourquoi celui qui a le Fils a le Père, et celui qui n'a pas le Fils, n'a pas le Père. Nul ne vient au Père que par le Fils, et ne reçoit rien du Père, si ce n'est par le Fils. Mis à part le Fils il n'y a pas de chemin vers le vrai Dieu, et celui qui pense L'inventer est dans l'illusion.


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire