"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

lundi 11 juillet 2016

Lundi de la Quatrième Semaine après la Pentecôte


Commentaire quotidien de l\

Romains 9:18-33; Matthieu 11:2-15


Le Royaume des Cieux souffre violence, et les violents s'en emparent par la force. Le Royaume souffre  violence, c'est-à-dire qu'il est atteint par la violence, avec le travail, la force, et de difficiles luttes spirituelles; donc seuls ceux qui mènent une vie emplie de labeurs ascétiques [podvig] l'atteignent. C'est ainsi que l'on renonce à la consolation de toute sorte sur le chemin vers le Royaume. Les plaisirs de tous les types nous éloignent grandement du Royaume, mais en ces jours, nous avons pour seul souci les plaisirs, parfois émotifs, mais le plus souvent charnels: manger, boire, s'amuser, faire la fête et se prélasser en toute chose. Nous avons dit au Royaume, "Je te prie de m'excuser", bien qu'il y ait  une fête dans le Royaume, un festin royal, si somptueux que nous ne pouvions même pas l'imaginer, car nous n'en avons pas le goût. Ce qui y est considéré comme doux, nous est amer; ce qui y est agréable, pour nous, est répugnant, ce qui y réjouit, est pour nous un fardeau, nous cheminons de manière totalement séparée. Et le Royaume, avec les violents qui s'en emparent, se retire de nous. Nous sommes heureux, même prêts à les chasser plus vite, en effet, nous avons déjà commencé à en parler, mais le Malin n'a pas encore réussi à organiser cela.


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire