"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

dimanche 7 août 2016

Dimanche de la Septième Semaine après la Pentecôte

Commentaire quotidien de l\

Romains 15:1-7; Matthieu 9:27-35


Qu'il soit fait selon votre foi, dit le Seigneur aux deux aveugles, et aussitôt leurs yeux s'ouvrirent. Plus grande est la foi, plus grand est l'afflux de la puissance divine. La foi est le récepteur, les lèvres, et le réceptacle de la Grâce. Tout comme les poumons d'une personne sont grands alors que ceux d'une autre personne sont petits, et que les grands prennent plus d'air, tandis que les petits en prennent moins, ainsi une personne qui a une grande foi, et une autre une petite foi, et une personne reçoit plus de dons de la part du Seigneur, et une autre personne en reçoit moins. 
Dieu est partout, englobe tout et contient tout, et Il aime à habiter dans les âmes humaines. Mais il n'y pénètre pas par la force, même s'il est Tout-Puissant, mais Il y entre comme par invitation, car il ne veut pas empiéter sur la puissance que l'homme a sur lui-même, ou attenter au droit de l'homme à diriger sa propre maison, droit qu'Il lui a accordé. Quiconque s'ouvre par la foi, Dieu le comble, mais celui qui se ferme par incrédulité, Dieu n'entre pas, mais il est proche. Seigneur! Ajoute à notre foi, car la foi aussi est un don de Toi. Chacun de nous doit le confesser: Je suis pauvre et indigent (Psaume 69:6).

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire