"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

mardi 16 août 2016

Mardi de la Neuvième Semaine après la Pentecôte


Commentaire quotidien de l\

I Corinthiens 12:12-26; Matthieu 18:18-22; 19:1-2, 13-15


Voulant savoir combien de fois on doit pardonner à son frère, saint Pierre a demandé avec la suggestion: pardonner jusques à sept fois? En disant cela, il  pensait qu'il avait choisi la plus grande quantité. Combien courte est la patience humaine! Le Seigneur, en appliquant Sa patience à nos infirmités, détermina, je ne te dis pas jusqu'à sept fois, mais jusques à septante fois sept fois. C'est la même chose que de dire: pardonne toujours et ne pense pas à ne pas pardonner. Le fait de tout pardonner doit être la caractéristique distinctive d'un esprit chrétien, comme le fait de tout pardonner est la source et le soutien constant de notre vie dans le Seigneur, ceci venant de Dieu Lui-même. l'habitude de tout pardonner est le vêtement extérieur de l'amour chrétien, qui, selon l'épître, est patient, il rend service, il n'est pas facilement provoqué, il excuse tout (I Cor. 13:4-7). C'est la garantie la plus fidèle du pardon lors du Jugement Dernier, car si nous pardonnons, notre Père céleste nous pardonnera aussi (Matthieu 6:14). De cette façon, si tu veux aller au ciel, pardonne à tous, sincèrement, du fond de ton cœur, afin que pas même une ombre d'hostilité ne demeure en toi.


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire