"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

mercredi 3 août 2016

Mercredi de la Septième Semaine après la Pentecôte


Commentaire quotidien de l\

Corinthiens 7:12-24; Matthieu 14:35-15:11


Ce n'est pas que ce qui entre dans la bouche qui souille l'homme, mais ce qui sort de la bouche, c'est cela qui souille l'homme. Le Seigneur a dit cela non pas parce qu'il ne favorisait pas le jeûne, ou parce qu'il considérait qu'il n'était pas nécessaire pour nous, non, à la fois Lui-même jeûnait et il a enseigné aux apôtres à le faire, et Il a établi des jeûnes dans Sa Sainte Église, mais il dit ceci afin que nous puissions non seulement jeûner en mangeant peu, ou seulement des aliments crus, mais plutôt afin que nous puissions garder le jeûne dans notre âme, ne pas nous livrer aux désirs et penchants passionnés. Et c'est la chose importante. Le jeûne est un moyen puissant pour cela. La fondation des passions est la chair, quand la chair est émaciée, alors c'est comme si un trou était creusé sous les passions et leur forteresse est détruite. Sans jeûne, surmonter les passions serait un miracle semblable à celui d'être dans un incendie et de ne pas être brûlé. Comment celui qui satisfait profusément sa chair avec la nourriture, le sommeil et le repos, peut-il garder quoi que ce soit de spirituel à l'esprit et dans ses intentions? Pour lui, il est aussi facile de renoncer à la terre, de contempler et de lutter pour le monde invisible, que cela le serait pour un vieil oiseau décrépit de prendre son envol et de planer.


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire