"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

dimanche 11 septembre 2016

Douzième Dimanche après la Pentecôte.



 I Corinthiens 15:1-11; Matthieu 19:16-26

Un homme riche entrera difficilement dans le Royaume des Cieux. Ici, on entend un homme riche qui voit dans son propre moi de nombreuses manières et de nombreux pouvoirs pour assurer sa propre prospérité. Mais, dès que quelqu'un qui a de nombreux biens coupe tout attachement pour eux, éteint en lui-même tous les recours à eux, et cesse de les voir comme son soutien substantiel, alors dans son cœur, il est le semblable à celui qui ne possède rien, car c'est ainsi qu'est ouverte la voie vers le royaume. 
Les richesses sont donc non seulement un obstacle, mais une aide, car elles fournissent les moyens pour des oeuvres de bienfaisance. Les richesses ne sont pas un malheur, mais ce qui l'est, c'est plutôt se fier à elles et s'attacher à elles. Cette pensée peut être généralisée de cette façon: celui qui compte sur quelque chose et est attaché à quelque chose est riche en cette chose. Celui qui s'appuie sur Dieu seul, et s'attachera à Lui de tout son cœur est riche en Dieu; celui qui s'appuie sur autre chose, tourne son cœur vers cette chose à la place de Dieu-une telle personne est riche en cette autre chose, mais pas en Dieu. D'où il s'ensuit que celui qui n'est pas riche en Dieu, n'a pas d'entrée dans le Royaume de Dieu. Ici. l'on veut parler des choses telles que la naissance, les relations, l'esprit, le rang, le cercle d'activités et ainsi de suite.


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire