"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

lundi 12 septembre 2016

Lundi de la Treizième Semaine après la Pentecôte



II Corinthiens 8:7-15/ Marc 3:6-12

Le Seigneur a interdit à la fois aux personnes et aux démons de Le louer quand il était sur terre, mais Il exigeait qu'ils croient en Lui et accomplissent les commandements de Dieu. La même loi est avec le Seigneur à présent, et elle le sera au Jugement: "Ce ne sont pas tous ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur, qui entreront dans le Royaume des Cieux, mais celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux" (Matthieu 7:21). C'est pourquoi, en l'église [la doxologie] commence par: "Gloire à Dieu au plus haut des Cieux", et vers la fin, on dit, "guéris mon âme... apprends-moi à faire Ta volonté." Sans cela, la louange de Dieu n'a pas de valeur. Car alors, elle ne procède pas de l'âme, mais elle est seulement émise par la langue en mots étrangers, et c'est pourquoi le Seigneur ne lui prête aucune attention. 
Il faut arranger les choses pour que les autres voient nos actes et louent le Seigneur, afin que notre vie soit louange à Dieu, car Il agit en tout, si seulement on ne Lui fait pas obstacle; c'est vers Lui que montent les éloges pour nos actes. Chaque personne doit devenir la fragrance du Christ; alors, même sans la louange, il y aura la glorification incessante du Seigneur. La fleur d'une rose ne prononce pas une parole, mais son parfum se répand loin dans le silence, c'est ainsi que tous les chrétiens devraient vivre.


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire