"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

mardi 6 septembre 2016

Mardi de la Douzième Semaine après la Pentecôte



II Corinthiens 5:15-21; Marc 1:16-22


Le Seigneur enseigna dans la synagogue de Capharnaüm, et tout le monde s'émerveilla de sa doctrine: car il les enseignait comme ayant autorité, et non pas comme les scribes. Cette autorité n'est pas un ton de commandement, mais la puissance d'influence sur les âmes et les cœurs. Sa Parole entra à l'intérieur, et s'attacha à la conscience humaine, montrant que tout était comme il disait. Voilà comment une parole qui est imprégnée de la puissance divine, une parole de l'Esprit, ou une parole ointe, est toujours. 
Voilà comment il était avec les saints apôtres, et après eux, avec tous les maîtres influents. Ils ne parlaient pas de par leur érudition, mais parce que l'Esprit leur donnait le don de prophétie. 
C'est un don de Dieu qui ne peut être acquis par labeurs pour le maîtriser dans son cœur et dans sa vie, et pas seulement par l'apprentissage. Partout où cela se produit, la parole est imprégnée de force, car elle se déplace de cœur à cœur; en cela est la puissance de la parole sur les âmes. 
Les scribes, parlant et écrivant de par leur érudition, n'ont pas reçu un tel pouvoir, parce qu'ils parlent avec leur tête et mélange dans leur tête leurs propres philosophies. 
Dans la tête ne se trouve pas la vie, mais seulement la surface de la vie. La vie est dans le cœur, et seulement ce qui sort du coeur peut influencer les courants de la vie.



Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire