"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

mardi 25 octobre 2016

Mardi de la DIx-Neuvième Semaine après la Pentecôte



Colossiens 1:1-2, 7-11; Luke 8:1-3

Le Seigneur prêche, les femmes Le servent et participent ainsi à ce qu'il prêche. Il n'est pas donné à n'importe qui de prêcher les Évangiles, mais chacun peut aider à les étendre et être des participants à cette affaire la plus importante sur la terre. Il y avait beaucoup de tels participants, tant les hommes que les femmes, au temps que les apôtres saints ont prêché; et ensuite au moment de leurs successeurs et finalement, partout dans l'histoire entière de l'Église. De tels participants existent à ce jour. Nos apôtres dans le Caucase et dans les régions différentes de travail Sibérien avec zèle, en subissant chaque besoin et privation. Ils continuent le travail du Seigneur et des Apôtres saints. Ces hommes et femmes qui leur envoient l'aide rejoignent les grades des femmes qui ont servi le Seigneur et sont devenues dignes de récompense égale. Le Seigneur a dit : Il que receiveth qui que ce soit qui j'envoie receiveth Moi (John 13:20). Cela signifie qu'Il s'assimile avec celui que l'on envoie pour prêcher; il le suivrait Il assimile le service rendu à ses messagers avec le service de Lui. Selon la loi de Sa bonté et la vérité, la façon qu'une personne reçoit on détermine la récompense qu'il recevra (Mat. 10:41). Cela semblerait être le stimulant suffisant de continuer à donner alms pour aider dans le grand travail du fait de prêcher des Évangiles.


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St. Theophane the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St. Herman of Alaska,
Platina, CA
USA,
2010

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire