"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

mercredi 5 octobre 2016

Mercredi de la Seizième Semaine après la Pentecôte




Galates 6:2-10, Marc 7:14-24


C'est de l'intérieur du cœur des hommes, que procèdent les mauvaises pensées, les adultères, les impudicités, les meurtres, les vols, les cupidités, les méchancetés, la ruse, le dérèglement, le regard envieux, la calomnie, l'orgueil, la folie. Ici des péchés ordinaires sont mentionnés, mais tout le reste aussi, à la fois grand et petit, vient du cœur, et la forme sous laquelle il procède vient des mauvaises pensées. 

La première graine du mal tombe comme une pensée de faire ceci ou cela. Pourquoi et comment a-t-elle lieu? Une partie de ces événements peut être expliquée par des lois connues de la combinaison et du regroupement d'idées et d'images, mais seulement en partie. Un autre, la part la plus importante, provient de l'irritation des passions qui agit d'elle-même. 

Quand une passion habite dans le cœur, elle peut ne pas ne pas demander satisfaction. Cette demande se révèle dans une envie d'une chose ou autre, et cette envie est unie à d'autres objets. De là vient la pensée: "C'est ce que je dois faire." 

Ici, c'est la même chose que, par exemple, quand on a faim: ressentant la faim, on a envie de nourriture, avec l'envie est la pensée de la nourriture elle-même ; il s'ensuit l'obtention de quelque chose à manger. En troisième lieu, il y a, et c'est peut-être la partie la plus volumineuse, celle qui procède des puissances impures. L'air est rempli de leur présence, elles tirent des flèches sur de nombreuses personnes, et chacune selon son espèce étend son influence sur les gens avec lesquels elle entre en contact. Le mal émane d'elles comme des étincelles d'un fer rouge. Où elle est volontiers acceptée, l'étincelle prend racine, et avec elle la pensée concernant une mauvaise action. Ce n'est que par ce moyen que l'on peut expliquer pourquoi les mauvaises pensées surgissent pour des raisons inconnues, au milieu des activités qui ne  leur sont aucunement liées. Mais cette variété de raisons ne donne pas lieu à une variété de façons de réagir à de mauvaises pensées. 

Il y a une loi: une mauvaise pensée vient, rejetez-la et l'affaire est terminée. Si vous ne l'avez pas chassée dès la première minute, il sera plus difficile de le faire à la deuxième minute, et encore plus difficile à la troisième minute, et alors vous ne remarquerez même pas comment la sympathie, le désir et la décision naîtront, puis les moyens apparaîtront ... et le péché sera à portée de main. La première opposition à de mauvaises pensées est la sobriété et la vigilance dans la prière.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire