"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

samedi 22 octobre 2016

Samedi de la Dix-Huitième Semaine après la Pentecôte



II Cor. 1:8-11 et Luc 5,27-32


Je ne suis pas venu appeler les justes mais les pécheurs à la repentance. Quelle consolation pour les pécheurs! Mais il est nécessaire d'abandonner les péchés et de  faire seulement du bien, et quand on fait du bien, de continuer à se dire pécheur non seulement avec la langue, mais dans le cœur. Ne péchez pas, mais comme un pécheur véritable repentez-vous  et faites appel au Seigneur pour être pardonné. 

Lorsque vous serez disposé de telle façon, cela signifiera que vous êtes dans la vérité; dès que vous ferez place à l'autosatisfaction et que vous commencerez à vous envisager comme étant sans péché, sachez que vous vous détournez du droit chemin et que vous vous dirigez vers ceux pour lesquels il n'y a pas de salut. 

Comment nous pouvons combiner une vie correcte avec un sentiment de péché est quelque chose que les scribes seuls demandent. Ils écrivent, mais ne font pas. Pour celui qui suit le chemin de l'action, c'est tellement clair qu'il ne peut pas comprendre comment il pourrait en être autrement.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire