"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

samedi 15 octobre 2016

Samedi de la Dix-Septième Semaine après la Pentecôte



I Cor. 15: 58-16: 3; Luc 5: 17-26

   Mais afin que vous sachiez que le Fils de l'homme a pouvoir sur terre de pardonner les péchés, il dit au paralytique, je te le dis, lève-toi, prends ton lit, et va dans ta maison. 

La rémission des péchés est un miracle spirituel intérieur; la guérison de la paralysie est un miracle extérieur - l'action naturelle de Dieu dans le monde, un miracle physique. L'écoulement de la puissance de Dieu est justifié et confirmé par cet événement dans le domaine moral, et dans le mouvement des phénomènes du monde physique. Ce dernier est, en fonction du premier, car dans le premier réside le but de tout.

$Le Seigneur ne contraint pas notre liberté, mais donne la compréhension, inspire et étonne. L'un des meilleurs moyens pour cela, c'est un miracle externe. Cela est arrivé à être lorsque l'homme est devenu une créature rationnelle, gouvernée par la liberté. 

Cette connexion est donc essentielle, et ceux qui rejettent l'action surnaturelle de Dieu dans le monde rejettent aussi la liberté de l'homme, ainsi que la reconnaissance du fait que celle-ci doit nécessairement susciter la précédente. 

D'autre part, ceux qui confessent la vérité de l'influence de Dieu dans le monde au-delà d'un flux naturel des événements peuvent dire hardiment: nous pouvons sentir que nous sommes libres. La reconnaissance de la liberté est aussi forte et irrésistible que la reconnaissance de l'existence de soi. 

La liberté exige de toute urgence des actions providentielles directes de Dieu: par conséquent, la reconnaissance de ces actions est aussi ferme que la reconnaissance de la liberté.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire