"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

samedi 1 octobre 2016

Samedi de la Quinzième Semaine après la Pentecôte







I Corinthiens 4:17-5:5; Matthieu 24:1-13

Parce que l'iniquité se sera accrue, la charité d'un grand nombre se refroidira. L'amour est détruit par les transgressions; plus il y a de péchés, moins il y a d'amour. Là où il n'y a que péché, ne cherche pas l'amour. 

Par conséquent, celui qui cherche la propagation de l'amour et la réduction du manque d'amour doit se préoccuper de réduire le péché et de diminuer le domaine de l'amour du péché. Là est le vrai fondement de l'humanisme! Ayant entrepris cette œuvre, il faut utiliser tous les moyens pour s'opposer au péché. 

Les péchés extérieurs sont le fruit du péché intérieur. Le péché intérieur est enraciné dans l'égoïsme et dans sa progéniture. Par conséquent, les humanistes ont besoin de se faire une règle pour eux-mêmes de supprimer l'égoïsme par tous les moyens; l'égoïsme est supprimé avec le plus de force en ne permettant pas à sa propre volonté de s'exercer. Ne te permets pas d'exercer ta propre volonté, et bientôt tu auras vaincu l'égoïsme. 

Au contraire, quel que soit quel moyen que tu utiliseras contre l'égoïsme, tu ne seras pas en mesure de faire quoi que ce soit par ce moyen, si tu donnes la liberté à ta volonté. 

Il s'ensuit que, partout où les gens cherchent leur propre petite volonté, ils recherchent une expansion de l'égoïsme et le refroidissement de l'amour et ils cherchent un plus grand mal. Pourtant, tel est l'esprit de notre temps et le mal grandit de plus en plus.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire