"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

lundi 14 novembre 2016

Lundi de la Vingt-Deuxième Semaine après la Pentecôte



I Thessaloniciens 2:20-3:8; Luc 11:29-33


La reine du Midi se lèvera au jugement avec les hommes de cette génération, et les condamnera. Pourquoi? Pour l'indifférence au travail accompli par le Seigneur devant leurs yeux. Cette reine, après avoir entendu parler de la sagesse de Salomon, vint de loin pour l'entendre, mais ces hommes, ayant devant leur visage le Seigneur Lui-même, ne l'ont pas écouté, alors qu'il était évident qu'il était plus que Salomon, comme le ciel est plus élevé que la terre. 

Et la reine du midi condamne tous ceux qui sont indifférents aux œuvres de Dieu, parce que le Seigneur toujours, même chez nous, est évidemment aussi présent dans les récits évangéliques qu'Il l'était alors. A la lecture des Evangiles, nous avons devant les yeux le Seigneur avec toutes Ses œuvres merveilleuses, car elles sont aussi indubitables que le témoignage de nos propres yeux. 

Alors, qu'est-ce qui est plus attentif au Seigneur que ce qui a impressionné nos âmes? Nous avons fermé les yeux ou les avons tournés dans l'autre sens, c'est pourquoi nous ne voyons pas, et ne voyant pas, nous ne nous consacrons pas à des œuvres du Seigneur. Cependant, ce n'est pas une excuse, mais plutôt la raison de notre négligence, qui est aussi criminelle que ce qui vient d'elle.

L'œuvre du Seigneur est notre principale priorité, c'est-à dire, le salut de l'âme. En outre, nous devrions tenir compte de ce qui vient du Seigneur, même si ce n'est pas directement lié à nous, d'autant plus si nous tenons compte de ce qui est dirigé vers nous pour l'accomplissement de nos tâches essentielles, dont la signification s'étend à toute l'éternité. Jugez par vous-même combien il est criminel d'ignorer une telle question!

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St. Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St. Herman of Alaska,
Platina, CA
USA,
2010

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire