"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

samedi 5 novembre 2016

Samedi de la Vingtième Semaine après la Pentecôte



II Corintiens 5:1-10 et Luc 7:2-10


Quelle personne brillante était ce centurion! Comment est-il parvenu à une foi telle qu'il a dépassé avec elle tous les Israélites, élevés par la révélation, les prophéties et les miracles? Les Évangiles ne précisent pas comment, mais décrivent seulement sa foi et disent comment le Seigneur l'a loué. 

Le chemin de la foi est un chemin secret, dissimulé. Qui peut même expliquer en lui-même la façon dont les convictions de la foi sont composées dans le coeur [voir Luc 2:19]? Le meilleur de tous, le saint Apôtre résolut ceci en appelant la foi don de Dieu. La foi est vraiment le don de Dieu, mais les incrédules ne sont pas sans responsabilité, et, par conséquent, ils sont eux-mêmes à blâmer pour le fait que ce don ne leur est pas donné. 

S'il n'y a pas de destinataire pour ce don, il n'est pas donné, car il n'y a rien pour le recevoir, tandis que dans un tel cas donner est la même que de dépenser en vain. Comment une âme devient un digne récipiendaire du don de la foi est difficile à déterminer. 

L'humilité extrême pourrait être vue dans le centurion, malgré le fait qu'il était un homme de pouvoir, vertueux et sensible. N'est-il pas par l'humilité en général que cette grande miséricorde, qui donne la foi, est attirée? Ce n'est pas du tout surprenant. À tout le moins il est connu de tous que les incrédules sont toujours d'un esprit fier, et que la foi requiert avant tout la soumission de l'esprit sous son joug.


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St. Theophane the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St. Herman of Alaska,
Platina, CA
USA,
2010

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire