"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

dimanche 6 novembre 2016

Vingtième Dimanche après la Pentecôte



Galates 6:11-18; Luc 16:19-31


La parabole du riche et de Lazare montre que ceux qui ne vivent pas comme ils le devraient vont soudain se réveiller à la réalité, mais ils n'auront plus la possibilité de corriger leur état. Leurs yeux s'ouvriront et ils verront clairement où est la vérité. Se souvenant que sur terre il y en a beaucoup qui sont aveugles comme ils l'étaient, ils aimeraient que quelqu'un soit envoyé d'entre les morts pour avoir l'assurance que l'on doit vivre et comprendre les choses uniquement en fonction de l'indication de la Révélation du Seigneur. 

Mais ils se verront refuser cela, parce que pour ceux qui désirent connaître la vérité, la Révélation seule est témoin. Mais pour ceux qui ne la désirent pas, et qui n'aiment pas la vérité, même la résurrection des morts ne sera pas convaincante. 

Les sentiments du riche dans cette parabole sont probablement ressentis par tous ceux qui quittent cette vie. Par conséquent, selon la conviction de ce monde qui sera la conviction de chacun de nous, la seule guidance pour nous sur le chemin de la vie est la révélation du Seigneur. Mais là, pour beaucoup, cette conviction sera venue trop tard, elle aurait été plus utile ici, mais tout le monde ne l'avait pas. Nous croirons, au moins, le témoignage de ceux là, en nous mettant dans leur état. Ceux qui sont dans les tourments ne mentent pas; ayant pitié de nous, ils veulent que nos yeux soient ouverts, pour que nous ne venions pas à l'endroit de leur tourment. 

Nous ne pouvons pas dire à ce sujet, comme nous le faisons souvent dans les affaires courantes, "Peut-être que d'une certaine manière, les choses iront bien." Non, cela n'ira pas bien de toute façon. Nous devons être fondamentalement certains que nous ne nous trouverons pas à la place du riche.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St. Theophane the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St. Herman of Alaska,
Platina, CA
USA,
2010

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire