"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

lundi 5 décembre 2016

Lundi de la Vingt-Cinquième Semaine après la Pentecôte


I Timothée 5:1-10 et Luc 17:20-25


Ayant dit que le Fils de l'homme paraîtra en son temps comme un éclair, illuminant tout instantanément sous le ciel, le Seigneur ajoute: Mais il faut auparavant qu'il souffre beaucoup, et qu'il soit rejeté par cette génération. L'ordre des mots fait ici apparaître que ce "doit souffrir" devrait précéder l'apparition du Seigneur dans la gloire. 

Ainsi, tout le temps jusqu'à ce jour est le temps de la souffrance du Seigneur. Il a souffert en Sa personne à un moment connu, après cela Ses souffrances continuent chez les croyants qui souffrent comme ils naissent, dans leur éducation dans l'esprit et la protection contre les actions de l'Ennemi, à la fois interne et externe-car l'union du Seigneur avec les Siens n'est pas seulement mentale ou morale, mais vivante. 

Tout ce qui les touche est acceptée par Lui, car Il est la tête. Par conséquent, il est impossible de ne pas voir que le Seigneur souffre en effet beaucoup. Les peines les plus douloureuses sont les chutes des croyants; encore plus douloureuses pour lui, quand ils s'éloignent de la foi. Mais ce sont les blessures finales, car, continuellement, les flèches qui blessent sont les épreuves, les tentations, et la foi vacillante de l'incrédulité. 

Les paroles et les écrits qui respirent l'incrédulité sont des flèches enflammées du Malin. De nos jours, le Malin a conduit de nombreux forgerons à forger de telles flèches. Les cœurs des croyants ont mal quand ils sont frappés par elles et voient les autres en être frappés. Le Seigneur souffre trop. Mais le jour de la gloire du Seigneur apparaîtra-alors toutes les ténèbres secrètes seront révélées, et ceux qui ont souffert se réjouiront avec le Seigneur. Jusqu'à ce moment-là que nous devons supporter cela et prier.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St. Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St. Herman of Alaska,
Platina, CA
USA,
2010

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire