"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

lundi 19 décembre 2016

Lundi de la Vingt-Septième Semaine après la Pentecôte



Hébreux 3:5-11, 17-19; Luc 20:27-44


Les Sadducéens avaient une objection concernant la résurrection, qui leur semblait insoluble, mais le Seigneur l'a résolue si clairement en quelques mots, que tout le monde a compris et a confirmé que les Sadducéens étaient vaincus par la vérité de sa Parole (Luc 20:27-40). 

Ceux qui étaient alors [appelés] Sadducéens sont maintenant les incrédules de toutes sortes. Ils ont entassé pour eux-mêmes une multitude de suppositions imaginées, les ont énoncées comme vérités irréfutables, et se sont magnifiés par elles, en supposant qu'il n'y avait rien à dire contre elles. 

En réalité, elles sont tellement vides, qu'il n'y a pas lieu de les réfuter. Tous leurs efforts pour philosopher sont un château de cartes: on lui donne un coup et il s'écroule. Il n'est pas nécessaire d'en réfuter  chaque partie, il suffit de les considérer comme des rêves. Lorsque l'on parle contre les rêves, on ne tente pas de prouver toute incongruité dans la composition ou dans les parties d'un rêve: on dit simplement: "C'est un rêve" et tout est dit. 

Telle est précisément la théorie de la formation du monde à partir des nuages, avec ses accessoires-la théorie de l'origine spontanée, de l'origine darwinienne du gène et de l'espèce, avec son dernier fantasme sur l'origine de l'homme. Tout cela est comme le délire d'un homme endormi. En lisant [ces théories], vous vous promenez au milieu des ombres. Et les scientifiques? Que pouvez-vous faire avec eux? Leur devise est: n'écoutez pas si vous ne le voulez pas, mais ne nous empêchez pas de dire des mensonges.


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St. Theophane the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St. Herman of Alaska,
Platina, CA
USA,
2010

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire