"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

samedi 10 décembre 2016

Samedi de la Vingt-Cinquième Semaine après la Pentecôte






Galates 5:22-6:2; Luke 10:19-21


Je te remercie, ô Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants. Oui, Père, je te loue de ce que tu l'as voulu ainsi. Voici le jugement sur la sagesse et l'intelligence humaines. Nous pouvons voir cela se produire. La révélation est désormais sous nos yeux dans l'Écriture Divine, et les intelligents la lisent, mais ne la comprennent pas. On ne peut que s'émerveiller: c'est écrit simplement, mais pour eux tout semble différent de ce qui est écrit, ils sont comme aveuglés. Les enfants voient et comprennent, mais pour les autres ce qui est révélé est caché. Il a plu au Père céleste de l'établir ainsi, par conséquent il n'est pas nécessaire d'en débattre. 


Si ce qui était une nécessité vitale n'avait pas été révélé à tous, alors les intelligents pourraient encore faire des objections, mais cela a été révélé-venez prenez en votre part-c'est pourquoi cela a été révélé. 


Devenez seulement un petit enfant. "Comment-moi?" dites-vous, "pas question!" Eh bien, comme vous le souhaitez; restez sages et intelligents, ne comprenant, cependant, rien d'une nécessité vitale et ne contenant pas [cette révélation] dans votre tête, errant au milieu des fantômes et des illusions nées de l'ostentation votre intelligence, et vous maintenant dans une cécité totale, selon laquelle vous pensez que vous pouvez voir, mais vous êtes aveugles, et ne pouvez pas voir au loin"(cf. 2 P. 1:9), c'est-à-dire que vous voyez quelque chose, comme à travers une brume épaisse. 


Mais cela ne vous montre pas le vrai chemin et ne vous conduis pas au but, mais ne fait que vous garder dans le cercle vicieux de l'auto-illusion. Sauve-nous, ô Seigneur, d'un tel état terrible!...


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St. Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St. Herman of Alaska,
Platina, CA
USA,
2010

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire