"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

vendredi 23 décembre 2016

Vendredi de la Vingt-Septième Semaine après la Pentecôte



Hébreux 7:18-25; Luc 21:37-22:08


Satan entra en Judas, et lui a appris à trahir le Seigneur, il accepta, et il trahit. Satan entra parce que la porte a été ouverte pour lui. Ce qui est en nous est toujours fermé, le Seigneur Lui-même se tient en dehors et frappe, afin que nous puissions ouvrir. Qu'est-ce que qui fait ouvrir? On ouvre par la sympathie, la prédisposition, ou l'accord. Si tout cela est dirigé dans la direction du Seigneur, Il entre. Si Satan entre, et non pas le Seigneur, la personne elle-même en est coupable. 

Si vous n'autorisez pas les pensées agréables à Satan, si vous ne dialoguez pas avec elles, ou que vous ne vous disposez pas à leurs suggestions et acceptez de les accomplir, Satan reste à proximité, puis il s'en va, car il ne lui est pas donné de pouvoir sur quiconque. S'il prend possession de quiconque, c'est parce que cette personne se livre à l'esclavage pour lui. 

La source de tous les maux est dans nos pensées. Ne permettez pas les mauvaises pensées et vous fermerez à jamais la porte de votre âme à Satan. Viennent les mauvaises pensées, que pouvez-vous faire? Personne sur terre n'est sans elles, il n'y a pas là de péché. Chassez-les, et cela mettra fin à tout. Si elles reviennent, chassez-les à nouveau et ainsi de suite pendant toute votre vie. 

Lorsque vous acceptez les pensées et dialoguez avec elles, il n'est pas surprenant que la sympathie à leur égard apparaisse également, puis elles deviennent encore plus persistantes. Après la sympathie viennent les mauvaises intentions, soit pour ces mauvaises actions ou pour d'autres actes mauvais. De vagues intentions vagues, se définissent alors par une inclination vers une chose ou une autre. Le choix, l'accord et la résolution s'installent, et alors le péché est à l'intérieur! 

La porte du cœur est grand' ouverte. Dès que l'accord est formulé, Satin jaillit et commence à tyranniser. Alors la pauvre âme est entraînée impuissante comme un esclave ou une bête de somme à faire des choses indécentes. Si elle n'avait pas permis de mauvaises pensées, rien de tel ne serait arrivé.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St. Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St. Herman of Alaska,
Platina, CA

USA,
2010

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire