"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

vendredi 16 décembre 2016

Vendredi de la Vingt-Sixième Semaine après la Pentecôte



I Corinthiens 2:6-9; Matthieu 22:15-22

Rendez à César ce qui appartient à César et à Dieu les choses qui sont à Dieu, rendez à chacun ce qui lui appartient. De là vient une loi: ne sois pas agréable à Dieu d'une seule manière, mais de toutes les façons que tu peux et dois Lui être agréable; dirige toutes tes forces et par tous les moyens à servir Dieu. 
Ayant dit de rendre à César ce qui appartient à César, le Seigneur a montré qu'une telle œuvre Lui est agréable. Si par les choses qui sont à César, tu comprends toutes les routines de la vie terrestre en général qui sont nécessaires et essentielles, et par les choses qui sont de Dieu, toutes les routines de l'Eglise établies par Dieu, alors de là, il s'avère que tous les chemins de nos vies sont remplis de moyens de salut. Il suffit de prendre garde et de tout utiliser, et d'agir partout en conformité avec la volonté de Dieu, comme Dieu le veut de toi et le salut pour toi est à portée de main. Tu peux faire en sorte que pas un seul pas ne soit fait sans un acte agréable de Dieu, et par conséquent, qu'il ne devienne un pas vers le salut, car le chemin du salut procède sur ​​le chemin de la volonté de Dieu. Marche en présence de Dieu, prends garde, discerne et fais immédiatement sans apitoiement sur soi cet acte, que te montre ta conscience à chaque instant donné.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St. Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St. Herman of Alaska,
Platina, CA
USA,
2010

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire