"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

dimanche 18 décembre 2016

Vingt-Sixième Dimanche après la Pentecôte



Colossiens 3:4-11 et Luc 17,12-19


Dix lépreux ont été guéris, mais un seul est venu remercier le Seigneur. N'y a-t-il pas généralement une proportion similaire de personnes qui sont reconnaissantes après avoir reçu des bienfaits du Seigneur? Qui n'a pas reçu de bonnes choses, ou plutôt, qu'est-ce que nous avons en nous, ou qui se passe-t-il en nous qui n'est pas bon pour nous? Exactement, tout le monde est-il reconnaissant à Dieu, et tout le monde rend-il grâce pour tout? 

Il y a même ceux qui se permettent de demander: "Pourquoi Dieu nous a-t-Il donné l'existence? Il serait préférable pour nous de ne pas exister "Dieu vous a donné l'existence de telle sorte que vous soyez dans la béatitude éternelle; Il vous a donné l'existence comme un don, comme un don qu'il vous a fourni avec tous les moyens pour atteindre la béatitude éternelle. 

Cette œuvre dépend de vous: il vous suffit de travailler un peu pour cela. Vous dites: "Mais je n'ai seulement des afflictions, seulement de la pauvreté, des maladies, des malheurs." Eh bien, ce sont aussi quelques-uns des moyens de parvenir à la béatitude éternelle. 

Soyez patients. Votre vie est inférieure à un moment par rapport à l'éternité. Même si vous avez eu à souffrir sans cesse toute votre vie, par rapport à l'éternité, ce n'est rien, et vous avez encore des moments de consolation. Ne regardez pas le présent, mais ce qui est préparé pour vous à l'avenir, et préoccupez-vous de vous rendre digne de cela; alors vous ne verrez pas les afflictions. Ils seront tous engloutis par l'espoir inconditionnel des consolations éternelles, et vos lèvres ne cesseront jamais de rendre grâces.


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St. Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St. Herman of Alaska,
Platina, CA
USA,
2010

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire