"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

vendredi 11 novembre 2016

Vendredi de la Vingt-et-Unième Semaine après la Pentecôte


Commentaire quotidien de l\

Romains 14:9-18; Matthieu 12:14-16, 22-30


Celui qui n'est pas avec moi est contre moi, et celui qui n'assemble pas avec moi disperse. Qui est avec le Seigneur? Celui qui vit et agit dans Son esprit, celui qui ne se permet ni pensées, ni sentiments, ni désirs, ni intentions, ni paroles, ni actes, ce qui serait déplaisants pour le Seigneur et en opposition à Ses commandements révélés et à Ses déterminations. Celui qui vit et agit autrement, n'est pas avec le Seigneur et par conséquent n'assemble pas, mais disperse. Qu'est-ce qu'il disperse? Non seulement de l'énergie et du temps, mais aussi ce qu'il rassemble. Par exemple, celui qui rassemble des richesses non pas avec le Seigneur, amasse seulement des richesses, ne partage pas  avec d'autres, tout en se privant même des choses nécessaires; ou un autre les rassemble, en consacre une partie à son propre style de vie luxueux, une partie à des dons faits par vaine gloire , et en économise une partie pour ses héritiers. Dans l'autre monde, il n'apparaîtra avec rien, et là, il sera le plus pauvre des pauvres. Au contraire, celui qui rassemble les richesses avec le Seigneur transmet ce qui est recueilli par les mains des pauvres et des nécessiteux, jusques aux trésors éternels. Quand une telle personne meurt, elle va trouver dans ce monde-là toutes ses richesses intactes, et non pas dispersées, mais elle les a dépensées pendant toute sa vie. La même chose s'applique à la collecte de la connaissance. Là, la dispersion est encore plus évidente, car  on  peut voir comment celui qui est intellectuel non pas dans le Seigneur rassemble une apparence de montagne de savoir, mais ce n'est que de l'ordure, un fantôme de la vérité, et non la vérité. Ils ont non seulement un manque de connaissances, mais perdent même le sens humain. Ils deviennent délirants, comme quelqu'un qui est endormi. Lisez les systèmes des matérialistes et vous verrez qu'il en est ainsi.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St. Theophane the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St. Herman of Alaska,
Platina, CA
USA,
2010