"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

vendredi 20 janvier 2017

Synaxe de saint Jean-Baptiste




Actes 19:1-8; Jean 1,29-34
Synaxe du Prodrome saint Jean-Baptiste

Saint Jean rendit ce témoignage de Jésus-Christ, qu'Il est, en vérité, l'Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde (Jean 1:29), qu'il est le libérateur promis, attendu par tous. Ceux qui étaient près de lui l'ont entendu et cru. Venant d'eux ce témoignage se transmit au peuple, et tout le monde a commencé à penser que Celui Auquel Jean rendit ce témoignage n'était pas un homme ordinaire. 

Le Sauveur a fait remarquer cela lorsque dans les derniers jours dans le temple, il a proposé aux chefs du temple une question: d'où venait le baptême de Jean, du ciel ou des hommes (cf. Marc 11:29)? Ils se sont abstenus de répondre, parce qu'il leur était impossible de ne pas voir que Jean n'était pas venu de lui-même baptiser d'eau. Mais s'ils avaient dis cela, ils auraient immédiatement dû reconnaître le témoignage de Jean que Celui Qui était Promis était devant eux, et donc être contraints de se soumettre à Son enseignement. 

Mais ils ne voulurent pas se soumettre, non pour des raisons bien fondées, mais uniquement en raison de leur préjudice. Mais leur obstination ne diminue pas le moins du monde la puissance du témoignage de saint Jean. À ce jour, c'est aussi certain que cela l'était au moment où ce témoignage sortait de sa bouche. Nous écoutons Jean, qui nous montre le vrai Libérateur, et par cela, nous vivifions notre foi, une foi qui a une preuve tangible derrière elle.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St. Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St. Herman of Alaska,
Platina, CA
USA,
2010

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire