"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

lundi 27 février 2017

Lundi de la première semaine du Grand Carême




"Le Grand Carême est arrivé, ô mère de la chasteté." Qu'était le temps avant ce jour? Un temps de fornication [1]. L'âme forniquait avec tout ce qui frappait l'œil comme des plus agréables, à la fois avec les gens et les choses: plus encore, avec les passions coupables. 
Chacun a la passion qui lui plaît dans tout ce qu'il fait. Il est temps de mettre un terme à cela. Que chacun de vous comprenne qui est sa Dalila, qui le lie et le livre aux ennemis mauvais, et qui l'abandonne. Ensuite, on vous donnera plus qu'à Samson: non seulement vos cheveux pousseront, mais de même [croîtront] aussi de bonnes pensées; et non seulement votre force reviendra, mais même aussi votre force de volonté. Vos yeux s'ouvriront aussi, votre esprit recevra la vue et il verra le Seigneur, vous-même, et tout autour de vous,  dans la lumière qui convient. C'est un temps  favorable! C'est le jour du salut!


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010

[1] "Un moment de fornication." Fornication a ici un double sens en russe, à la fois fornication et errement.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire