"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

mardi 14 février 2017

Mardi de la Semaine après le Fils Prodigue

I Jean 3:11-20, Marc 14:10-42

Saint-Pierre a insisté avec tant d'enthousiasme en disant qu'il ne rejetterait pas le Seigneur; mais quand le moment fut venu, il le renia, et pas moins de trois fois. Telle est notre faiblesse! 
Ne comptez pas sur vous-mêmes, et quand vous entrez au milieu des ennemis, placez tout votre espoir de les vaincre dans le Seigneur. C'est pour cette raison qu'une telle chute fut permise pour une telle personne d'importance, afin que par la suite, personne n'ose de son propre chef faire quelque chose de bien ou vaincre un ennemi, qu'il soit intérieur ou extérieur. Il faut espérer dans le Seigneur, mais ne pas cesser d'agir. L'aide du Seigneur se joint à nos efforts, et les rend ainsi puissants. 
Si ces efforts ne sont pas présents, l'aide de Dieu, n'a pas où descendre, et elle ne descendra pas. Mais encore une fois, si vous êtes remplis de confiance en vous, et que, par conséquent vous n'avez pas besoin d'aide, et ne cherchez pas d'aide, de nouveau l'aide de Dieu ne descendra pas. 
Comment descendra-t-elle quand elle est jugée inutile?! Dans ce cas, il n'y a rien qui puisse la recevoir non plus. Elle est reçue par le cœur. Le cœur s'ouvre pour la recevoir par un sentiment de besoin. Donc, la première chose [les efforts] et la seconde [l'aide] sont nécessaires. Dites, " ô Dieu, viens à mon aide!" Mais ne restez pas inactifs.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire