"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

mercredi 22 février 2017

Mercredi de la Semaine de la Tyrophagie


Joel 2:12; 3:12-21

"Maintenant encore, dit l'Éternel, revenez à moi de tout votre coeur, avec des jeûnes, avec des pleurs et des lamentations! Déchirez vos coeurs et non vos vêtements, Et revenez à l'Éternel, votre Dieu; car il est compatissant et miséricordieux, lent à la colère et riche en bonté, et il se repent des maux qu'il envoie. Qui sait s'il ne reviendra pas et ne se repentira pas, et s'il ne laissera pas après lui la bénédiction, des offrandes et des libations pour l'Éternel, votre Dieu? Sonnez de la trompette en Sion! Publiez un jeûne, une convocation solennelle! Assemblez le peuple, formez une sainte réunion! Assemblez les vieillards, assemblez les enfants, même les nourrissons à la mamelle! Que l'époux sorte de sa demeure, et l'épouse de sa chambre!" 

Qu'entre le portique et l'autel pleurent les sacrificateurs, serviteurs de l'Éternel, et qu'ils disent: Éternel, épargne ton peuple!" (Joël 2:2-17). Qui entend maintenant cette voix qui résonne dans l'Eglise? Si sur la place de la ville une voix de tonnerre retentissait du ciel, en disant, "Epargne-toi, ô peuple, afin que le Seigneur t'épargne!", peut-être quelqu'un l'entendra-t-il et se réveillera-t-il de son extase de plaisirs, de désirs et de vin. Les prêtres ne cessent de plaider, "Epargne-nous, ô Seigneur!" Mais du Seigneur vient la réponse juste et pourtant terrible, "Je n'épargnerai pas, car il n'y en a aucun qui cherche à être épargné." Tout le monde se tient, tournant le dos au Seigneur ; ils se sont détournés de Lui et L'ont oublié.


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St. Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St. Herman of Alaska,Platina, 
CA
USA,
2010

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire