"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

mercredi 15 février 2017

Mercredi de la Semaine près le Fils Prodigue

I Jean 3:21-4:6; Marc 14:43-15:1

Si l'aide est nécessaire, demandez. " J'ai demandé", dites-vous, "et elle n'a pas été donnée." Mais alors, comment est-elle accordée à d'autres? Avec le Seigneur, il n'y a pas d'acception de personnes; [il n'est pas question de] donner à l'un, et ne pas donner à un autre sans raison aucune. Il est prêt à donner à tous, car Il aime à donner. S'Il ne donne pas à quelqu'un, la raison n'est pas en Lui, mais dans celui qui demande de l'aide. 
Parmi ces raisons peuvent en être certaines que nous ne pouvons pas même deviner. Mais il existe des raisons connues, visibles de tous. Une de ces raisons (et n'est-ce pas la raison principale?) saint Jean fait remarquer qu'il s'agit de l'absence d'assurance, et l'absence d'assurance vient de la condamnation du cœur ou de la conscience. Bien-aimés, dit-il, si notre coeur ne nous condamne pas, alors nous avons de l'assurance devant Dieu. Et quoi que nous demandions, nous le recevons de Lui, parce que nous gardons Ses commandements, et faisons ces choses qui sont agréables à Ses yeux (I Jean 3:21). 
Il n'y a plus rien à ajouter à ces paroles. Tout est parfaitement clair. Quel maître aidera un serviteur infidèle, un prodigue et un débauché? Le Seigneur nous tolèrera-t-Il quand quand nous ne voulons pas lui être agréables et accomplir Ses commandements, et si nous commençons à prier uniquement quand un besoin extrême surgit?!


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire