"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

mercredi 1 février 2017

Mercredi de la Trente-Troisième Semaine après la Pentecôte


I Pierre 4:1-11, Marc 12:28-37

Un scribe demanda au Seigneur: Quel est le premier commandement de tous? Le Seigneur lui répondit: Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée, et de toute ta force: tel est le premier commandement. Et le second lui est semblable, à savoir cela, Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n'y a pas d'autre commandement plus grand que ceux-là (Marc 12:28, 30-31). Cela sert aussi comme un complément à la représentation de l'homme caché du cœur. Sanctifier le Seigneur est son esprit, et l'amour, son âme; toutes les autres vertus sont ses différents membres-les bras, les jambes, les yeux, les oreilles, la langue. Le souvenir de ceci est très nécessaire, car il arrive parfois que, considérant l'accomplissement du bien comme étant la vertu finale, les gens pensent qu'ils peuvent s'en sortir avec seulement cela, ne pas penser à l'Éternel, et oublier l'amour. Faire le bien sans la foi et le désir de plaire à Dieu n'est pas saint, c'est comme une maison qui n'a pas été bénie, ou une pièce sans icônes. Sans l'amour, faire le bien, c'est comme un bâtiment rempli de sculptures sans vie, succombant à la moisissure et à la corruption. Faites attention à ceci, chacun de vous, et commencez à créer une nouvelle personne en vous-même, essayez de la placer devant le Seigneur, Qui est sans aucun défaut.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St. Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St. Herman of Alaska,
Platina, CA
USA,
2010


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire