"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

samedi 11 février 2017

Samedi de la Semaine du Pharisien et du Publicain



II Timothée 3:1-9; Luc 20:45-21:04


Qui sont ceux qui ayant l'apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force? (II Timothée 3-5). Qui sont ces autres, apprenant toujours, et ne pouvant jamais arriver à la connaissance de la vérité? (II Timothée 3:7). Les premiers sont ceux qui soutiennent toutes les routines externes par lequelles une vie pieuse se manifeste, mais qui n'ont pas une assez forte volonté pour maintenir leurs dispositions intérieures comme exigences de piété véritable. 
Ils vont à l'église et y restent facilement. Mais ils ne font pas l'effort de se tenir avec leur esprit devant Dieu en permanence et de se prosterner avec révérence devant Lui. 
Après avoir prié un peu, ils libèrent les rênes du contrôle de leur esprit, et il plane, tournant au-dessus du monde entier. En conséquence, ils sont situés extérieurement à l'église, mais par leur état intérieur, ils ne sont pas là: seule la forme de la piété demeure en eux, alors que son pouvoir n'est pas là. Vous devez penser à tout le reste de cette manière.

Les derniers sont ceux qui, ayant pénétré dans le domaine de la foi, ne font rien, mais inventent des questions: «Qu'est-ce que ceci? Qu'est-ce que cela? Pourquoi de cette façon-ci? Pourquoi de cette façon-là?" Ce sont des gens qui souffrent de vaine curiosité. Ils ne courent pas après la vérité, ils ne font que demander et demander. Et ayant trouvé réponses à leurs questions, ils ne s'attardent pas sur elles pendant longtemps, mais bientôt sentent la nécessité de chercher une autre réponse. Et ainsi, ils tourbillonnent jour et nuit, posant sans cesse des questions et ils ne sont jamais pleinement satisfaits de ce qu'ils apprennent. Certaines gens courent après les plaisirs, mais ceux-ci courent après la satisfaction de leur curiosité.



Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St. Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St. Herman of Alaska,
Platina, CA
USA,
2010

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire