"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

vendredi 17 février 2017

Vendredi de la Semaine après le Fils Prodigue

II Jean 1:1-13, Marc 15:22-25, 33-41

Saint Jean le Théologien écrit, plusieurs séducteurs sont entrés dans le monde, qui ne confessent point que Jésus-Christ est venu dans la chair (II Jean 1:7). Il en était ainsi en son temps, alors que maintenant les séducteurs entrent dans le monde, qui confessent que Jésus-Christ est venu dans la chair, mais qui, néanmoins, sont des "imposteurs et des antichrists" (cf. II Jean 1:7). Ceci a plus ouvertement commencé à l'époque d'Arias et continue jusques à ce jour. Toutefois, les séducteurs anciens trébuchaient plus sur le dogme de la personne de Jésus-Christ notre Sauveur, alors que depuis l'époque de Luther, ils ont commencé à trébucher dans l'enseignement au sujet du salut en Lui.
Combien de ces "enseignants" y a-t-il eu? Ces "séducteurs et antichrists" ont paru parmi nous, disent "croyez et c'est assez";  rien de plus n'est nécessaire nil'Eglise, ni les sacrements, ni le sacerdoce. Eux aussi commencent leur déception en commençant par le Christ Seigneur et le salut en Lui. Mais comme ils ne les interprètent pas correctement, ce sont des antichrists, et ils sont sujets à la condamnation. Méfiez-vous d'eux. 
Quiconque transgresse, et ne demeure pas dans la doctrine de Christ n'a point Dieu (II Jean 1:9). Ces gens ne L'ont pas, parce qu'ils n'ont pas la doctrine du Christ. Cette doctrine est dans l'Église, et ils se sont séparés de l'Église. Seuls ceux qui suivent l'Église ont la doctrine du Christ et demeurent en elle. Ils ont donc à la fois le Christ, le Fils de Dieu, et Dieu le Père. Mais les autres ne l'ont pas, mais ils n'arrêtent pas de dire qu'ils L'ont. Ne les recevez pas, ni leur souhaitez pas bon voyage (cf. II Jean 1:10).
Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St. Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St. Herman of Alaska,
Platina, CA
USA,
2010

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire