"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

jeudi 23 mars 2017

Jeudi de la Quatrième semaine de Carême



Celui qui épargne le bâton hait son fils, Mais celui qui l'aime cherche à le corriger. (Proverbes 13:24). Laissons les enfants, travaillons sur nous-mêmes. Pour chacun de nous, cela signifie ce qui suit: ne pas s'épargner, se châtier avec ferveur. L'apitoiement sur soi est la racine de toutes nos reptations dans le péché. Celui qui ne donne pas libre cours à son ego, est toujours inébranlable dans le bien. 
La plupart d'entre-vous devez garder votre chair, cette esclave à l'esprit lent, dans la plus stricte discipline. Lorsque l'on épuise la chair, elle est humble, mais qu'on lui donne seulement un petit privilège,  et déjà elle commence à montrer ses griffes et à faire rage avec des yeux pleins de passion. Mais ce qui est étonnant, c'est que peu importe ce qui est dit, tout le monde prend la défense de la chair, et invente toutes sortes de choses agréables pour elle. Même la science, paraît-il, n'irait pas de l'avant sans cela. Quel genre de science est-ce là?

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire