"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

mardi 7 mars 2017

Mardi de la Deuxième semaine du Grand Carême


Et Caïn dit au Seigneur: Mon châtiment est trop grand pour être supporté (Genèse 4:13). Était-il possible de parler comme ça devant la face de Dieu, Qui est strict, bien sûr dans la justice, mais Il est toujours prêt à avoir pitié du pécheur qui se repent vraiment? La jalousie obscurcit les pensées raisonnables, la transgression délibérée endurcit son cœur, et voici, Cain répondit rudement à Dieu Lui-même: Suis-je le gardien de mon frère? (Genèse 4:9). Dieu veut adoucir son cœur de pierre avec le marteau de Son jugement sévère, mais Caïn ne cède pas, et enfermé dans sa grossièreté, il s'engage au sort qu'il a préparé pour lui par sa jalousie et son meurtre. Ce qui est étonnant c'est que, après cela, il a vécu comme tout le monde: il a eu des enfants, mis en place un ménage et entretenu des relations terrestres. Pourtant, la marque de paria et de son désespoir était encore sur lui. Donc, c'est une affaire intérieure, qui se produit dans la conscience, de la réalisation de sa relation à Dieu, sous l'influence des passions pesantes, des mauvaises habitudes, et des actes. Laissez les gens maintenant tenir compte de ce cas particulier! Mais avec cela, que les gens ressuscitent leur conviction qu'il n'y a pas de péché plus grand que la miséricorde de Dieu, mais que du temps et de travail sont nécessaires pour attendrir le cœur. Mais c'est soit le salut, soit la ruine!


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire