"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

mardi 21 mars 2017

Mardi de la Quatrième semaine du Grand Carême

Le baptême selon l'apôtre Pierre est la réponse d'une bonne conscience envers Dieu (I Pierre 3:21) [1]. Celui qui a été baptisé fait vœu de vivre le reste de son temps selon une conscience pure, selon la totalité des commandements du Seigneur, acceptés dans sa conscience. 
La pureté morale est une caractéristique de celui qui est baptisé. L'apôtre Paul compare la luminosité de cette vie avec l'éclat du Seigneur ressuscité. Afin que, comme le Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie (Romains 6:4). 
Dans le baptême, le vieil homme qui aime le péché meurt et un homme nouveau se lève, zélé pour accomplir de bonnes œuvres. 
Ainsi vous-mêmes, regardez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Jésus Christ. Que le péché ne règne donc point dans votre corps mortel, et n'obéissez pas à ses convoitises. Ne livrez pas vos membres au péché, comme des instruments d'iniquité; mais donnez-vous vous-mêmes à Dieu, comme étant vivants de morts que vous étiez, et offrez à Dieu vos membres, comme des instruments de justice. Car le péché n'aura point de pouvoir sur vous, puisque vous êtes, non sous la loi, mais sous la grâce. (Romains 6:11-14). 

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+
[1] Le slavon pour I Pierre 3:21 dit: la promesse d'une bonne conscience envers Dieu.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire