"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

mardi 14 mars 2017

Mardi de la Troisième semaine du Grand Carême


La Sagesse (Dieu le Verbe) a bâti sa maison (la Sainte Eglise) et en elle, elle a dressé sa table, la Parole de Dieu et les Saints Mystères, en particulier le Mystère du Corps et du Sang. Et elle a envoyé ses servantes, les saints apôtres et leurs successeurs, pour appeler tout le monde à venir vers elle-même pour la Cène (Proverbes 9:1-8).
Beaucoup ont déjà été appelés, mais l'appel se poursuit encore. Alors que la maison soit remplie. La fête se poursuit sans cesse. Gloire à Dieu, Qui est si miséricordieux envers nous! Allons-y tous! Entrons, que personne ne reste dehors derrière la porte… Pendant ces jours de Carême l'appel est particulièrement intensifié, et la fête est particulièrement abondante. Cela rend d'autant plus inexcusable d'être privés de cette Cène. Que tous grave en leur mémoire les paroles suivantes de la Sagesse: celui qui pèche contre moi nuit à sa propre âme (Proverbes 8:36), donc ayez pitié de vous-mêmes.


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire