"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

samedi 25 mars 2017

Samedi de la Quatrième semaine du Grand Carême



Hébreux 6:9-12; Marc 7:31-37]

La chair et le sang ne peuvent hériter le Royaume de Dieu (I Corinthiens 15:50). Par conséquent, pour recevoir le royaume, il est nécessaire de devenir décharnés et exsangue, c'est-à-dire de devenir constant dans une telle nature de vie que le sang et la chair n'y existent littéralement pas. Ce but est atteint par un abandon complet des actes qui viennent de la chair et du sang. Or, les œuvres de la chair sont manifestes, ce sont celles-ci: l'adultère, la fornication, l'impureté, la dissolution, l'idolâtrie, la sorcellerie, la haine, la discorde, les rivalités, la colère, les troubles, les séditions, les hérésies, l'envie, l'ivrognerie, les orgies, et autres œuvres semblables. 
Après avoir énuméré tous ces domaines, l'Apôtre ajoute: "Je vous dis d'avance, comme je vous l'ai dit aussi dans le temps passé, que ceux qui commettent de telles choses n'hériteront point le Royaume de Dieu (Galates 5:19-21). Celui qui a des oreilles pour entendre, qu'il entende (cf. Matthieu 11:15)!"

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire