"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

samedi 18 mars 2017

Samedi de la Troisième Semaine du Grand Carême



Hébreux 10:32-38, Marc 2:14-17


Je ne suis pas venu appeler les justes mais les pécheurs à la repentance (Marc 2:17). Par la bouche de la Sagesse, le Seigneur appela les sots vers Lui-même. Lui-même erra sur la terre, appelant les pécheurs. Ni les fiers, ni les "malins", ni les obstinés et les justes n'ont une place avec Lui. 
Que se réjouisse la faiblesse intellectuelle et morale! La force mentale et active, qu'elle fasse un pas de côté! 
La faiblesse totale qui se reconnaît comme telle et se précipite avec foi vers le Seigneur Qui guérit les faibles et rassasie le pauvre, deviendra forte à la fois intellectuellement et moralement, mais continuera à reconnaître à la fois sa pauvreté intellectuelle et ses mauvais penchants. 
La puissance de Dieu, sous cette couverture peu avenante et accomplie dans la faiblesse, crée invisiblement une personne différente qui est lumineuse mentalement et moralement. Cette luminosité se manifeste souvent ici, mais elle est toujours manifeste là-bas, dans le Ciel. Voici ce qui est caché aux sages et aux prudents et n'est révélé qu'aux enfants (cf. Matt. 11:25)!


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire