"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

vendredi 3 mars 2017

Vendredi de la Première Semaine du Grand Carême





Le Seigneur se moque des moqueurs, Mais il fait grâce aux humbles (Proverbes 3:34). Souviens-toi plus particulièrement de ces paroles quand tu vas à la confession. Rien de tel que l'orgueil pour lier ta langue pour l'empêcher de dire, "Je suis pécheur." Humilie-toi devant le Seigneur, ne t'épargne pas, ne crains pas le visage de l'homme. Révèle ta honte pour en être lavé; montre tes blessures pour en être guéri; dis toutes tes injustices afin d'en être justifié. Plus tu seras impitoyable envers toi-même, plus le Seigneur te montrera de la compassion, et tu repartiras avec un doux sentiment de pardon. C'est la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ, donnée par Lui à ceux qui s'humilient par la confession sincère de leurs péchés. [1]


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010


[1]  Traditionnellement en Russie, les gens allaient se confesser, le soir de ce premier vendredi du Grand Carême, en préparation à la Sainte Communion du lendemain. Voir la note pour le mardi de cette semaine.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire