"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

dimanche 2 avril 2017

Dimanche de la Cinquième Semaine de Carême.



Hébreux 9:11-14, Marc 10:32-45


La femme pécheresse, après avoir entendu que le Sauveur était dans la maison de Simon, y vint avec un vase d'albâtre empli de myrrhe. Allant vers les pieds du Seigneur par derrière lui, elle commença à pleurer et Lui lava les pieds de ses larmes, puis elle les essuya avec ses cheveux, les baisa et les oignit avec de la myrrhe (cf. Luc 7:36-39). Elle ne dit rien, elle agit seulement, et à travers ses actions est révélé un amour très tendre pour le Seigneur. 
On parle d'elle pour cette raison: "ses péchés, qui sont nombreux, sont pardonnés, car elle a beaucoup aimé" (Luc 7:47). Oh, quand allons-nous parler moins et agir plus, et par nous actions témoigner de notre amour pour le Seigneur? Tu pourrais dire: "S'il était ici, je serais maintenant prêt à tout faire pour lui." Mais il est là, invisible dans Sa personne, mais visible dans tous les chrétiens, surtout ceux dans le besoin. Oins le Seigneur invisible, avec une prière aimante du cœur et de l'esprit, et, par amour pour Lui, fais tout ton possible pour les nécessiteux, et que tu feras cela pour Dieu.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire