"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

mercredi 19 avril 2017

Mercredi de la Semaine Lumineuse





Actes 2:22-36; Jean 1:35-51


L'esprit ne peut prouver la vérité de la résurrection par la raison fondée sur les Écritures, et un non-croyant, ne peut qu'admettre la puissance de ses arguments, aussi longtemps que le sens de la vérité n'est pas encore mort en lui. Un croyant n'a pas besoin de preuve, parce que l'Eglise de Dieu est remplie de la lumière de la Résurrection. Ces deux indicateurs de la vérité sont fidèles et convaincants. Mais le contre-raisonnement peut surgir et contredire la raison de l'esprit, et la foi peut être piétinés et secouée par des perplexités et des doutes, venant du dehors et s'élevant à l'intérieur. N'y a-t-il pas de mur autour de la vérité invincible de la Résurrection? Oui. Cela se produira lorsque la puissance de la Résurrection, déjà reçue au baptême, commencera à être activement révélée tandis qu'elle purge la corruption de l'âme et du corps, et établit en leur sein les prémices d'une nouvelle vie. Celui qui fait l'expérience de ceci marchera dans la Lumière de la Résurrection, et quiconque parle contre la vérité de la résurrection lui semblera fou, comme une personne disant en plein jour qu'il fait nuit.


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire