"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

dimanche 21 mai 2017

Dimanche de l'Aveugle-né



Actes 16:16-34; Jean 9:1-38


La simplicité de la foi affronte l'incrédulité rusée. La foi, venant à l'aveugle qui a reçu la vue, éclaira les yeux de son esprit, et il vit clairement la vérité. Voyez comme tout était logique pour lui. Ils lui demandent: que dis-tu de Celui qui t'a donné la vue? C'est un prophète, répondit-il, c'est-à-dire le messager de Dieu, revêtu de puissance miraculeuse. Conclusion incontestablement vraie! Mais l'érudition savante ne veut pas voir cette vérité et elle cherche à échapper à ses conséquences. Cependant, ceci étant impossible, elle se rapproche de la simplicité innée avec la suggestion suivante: donnez à Dieu la louange: nous savons que cet homme est un pécheur. La simplicité de la foi ne sait pas comment connecter ces concepts-péché et miraculeux, et elle l'exprime ouvertement: S'il est pécheur, je ne sais pas: je sais une chose, c'est que, alors que j'étais aveugle, maintenant je vois. Que peut-on dire contre cette déduction? Mais la logique des non-croyants est obstinée, et même en face de l'évidence, elle n'a pas honte d'affirmer qu'elle ne sait pas d'où vient celui qui a ouvert les yeux de l'aveugle. 
Il y a là une chose merveilleuse, leur dit la logique raisonnable de la foi, Il est étonnant que vous ne sachiez d'où il est; et cependant il m'a ouvert les yeux. Nous savons que Dieu n'exauce point les pécheurs; mais, si quelqu'un l'honore et fait sa volonté, c'est celui là qu'il l'exauce. Jamais on n'a entendu dire que quelqu'un ait ouvert les yeux d'un aveugle-né. Si cet homme ne venait pas de Dieu, il ne pourrait rien faire. (Jean 9:17-33). Il semble qu'après cela, il ne restait plus rien d'autre à faire que de s'incliner devant la puissance d'une telle conclusion. Mais l'érudition savante ne pouvait pas supporter la logique raisonnable de la foi, et elle la chassa… Va maintenant, prouver la vérité de la foi à ceux dont l'esprit a été corrompu par l'incrédulité obstinée. Les non-croyants de tous les temps sont tirés du même moule.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire