"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

lundi 8 mai 2017

Lundi de la Quatrième Semaine de Pâques



Actes 10:1-16; Jean 6:56-69


Quand le Seigneur présenta Son enseignement sur ​​le mystère de Son Corps et de Son Sang, le posant comme une condition nécessaire pour la communication avec Lui-même et en tant que source de la vraie vie, alors beaucoup de Ses disciples se retirèrent, et ils n'allèrent plus avec Lui (Jean 6 : 66). 
Un tel acte de miséricorde infinie de Dieu envers nous semblait trop miraculeux pour eux, et leur répugnance envers le miracle les arracha au Seigneur. Le Seigneur, voyant cela, et bien qu'il fût prêt à être crucifié pour le salut de chaque personne, ne jugea pas possible de diminuer ou d'annuler ce miracle. Il est si crucial dans l'économie de notre salut! 
Quoique avec regret, Il leur permit de Le quitter pour les ténèbres de l'incrédulité et de la destruction, et leur dit ainsi qu'aux douze choisis, voulez-vous aussi vous en aller? (Jean 6:67) Cela montait qu'Il était prêt à les laisser partir également, s'ils ne pouvaient pas se prosterner devant le miracle. C'est ainsi, fuir le miracle est fuir le Seigneur et Sauveur, et celui qui se détourne du miraculeux est aussi celui qui se meurt. Que ceux qui sont horrifiés par le respect de ce miracle entendent ceci! Même eux tomberont sur un miracle qu'ils ne seront pas en mesure de déjouer: la mort, et après la mort, le jugement. Mais savoir si cette incapacité à le contrecarrer leur servira pour le salut, Dieu seul le sait.


Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire