"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

mercredi 17 mai 2017

Mercredi de la Cinquième Semaine de Pâques



Actes 13:13-24; Jean 6:5-14


Les disciples dit au Seigneur de renvoyer la multitude, afin qu'ils puissent acheter des vivres dans les villages, mais le Seigneur leur dit: Ils n'ont pas besoin de partir, donnez-leur à manger (Matt. 14:16). Ceci précéda le miracle qui consista à nourrir les cinq mille personnes, sans compter les femmes et les enfants, avec cinq pains et deux poissons. Un tel événement, qui avait une importance particulière dans la vie du Seigneur, offre également la leçon suivante. 
La multitude est une image de l'humanité, qui a faim et soif de la vérité. Lorsque le Seigneur dit aux apôtres: donnez-leur à manger, par cela, Il leur a indiqué à l'avance leur futur service envers la race humaine: l'alimenter avec la vérité. Les apôtres firent cela en leur temps; à l'époque ultérieure confièrent ce service aux pastorat qui leur a succédé. 
Les paroles du Seigneur s'étendent également au pastorat présent: donnez-leur à manger. Et le pastorat devrait garder cette obligation dans sa conscience, et nourrir les gens avec la vérité. Dans l'Eglise il devrait y avoir une incessante prédication de la Parole de Dieu. Quel genre de pasteurs sont des pasteurs silencieux? Et pourtant, ils sont souvent silencieux, silencieux au-delà de toute mesure. Mais il est impossible de dire que cela s'est produit parce qu'il n'y a pas de foi dans leur cœur. C'est simplement à cause de leur incompréhension, une mauvaise habitude. Néanmoins, ce n'est pas une justification.

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire