"Dans la confusion de notre époque,quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom l'Orthodoxie,
il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères..."
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

samedi 6 mai 2017

Samedi de la Troisième Semaine de Pâques



Actes 9:20-31; Jean 15:17-16:02


Quand saint Paul a commencé à prêcher à Damas, tous furent étonnés, et dirent: N'est-ce pas celui qui persécutaient ceux qui invoquent ce nom? (Actes 9:21). N'en est-il pas toujours de même? Les proches de quelqu'un qui se convertit de l'incroyance à la croyance, ou du péché à la vertu, s'émerveillent sur ce qui s'est passé avec cette personne. Il a tout fait comme nous et soudain tout a changé: ses paroles et son regard, sa démarche et ses pensées ne sont pas les mêmes, et ses entreprises sont différentes, et les lieux où il va sont différents. C'est comme si l'on marchait vers l'ouest, et puis soudain on se retournait vers l'est. Ces deux vies sont contradictoires et s'excluent l'un l'autre. Celui qui veut les combiner, ou faire toute une vie avec une partie de l'une, et une partie de l'autre, gaspillera à la fois du temps et des efforts sans succès. Que peuvent avoir ces vies en commun?! Seuls ceux qui ne comprennent pas les choses peuvent dire: "Pourquoi faut-il que cela soit aussi draconien!"
Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
St Theophan the Recluse
Thoughts for each Day of the Year
St Herman of Alaska,
Platina, CA
USA
2010
+

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire